Version imprimable

À la une

Les dernières nouvelles de l’Accessibilité SNCF.
Vous pouvez retrouver l’historique des unes dans le plan du site.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • ... 188

SNCF poursuit son engagement vers plus d’accessibilité numérique

Sophie Sabos, Directrice du numérique responsable au sein du groupe SNCF, présente le schéma plurinanuel qui, en 2 ans, renforcera la mise en accessibilité de plusieurs dizaines de sites et applis que compte le groupe.


Ouisncf.fr, ouigo.com, sncf.com, Transilien.com, En gare, Alerte 3117 ou encore les applications mobiles… Entre ceux destinés au grand public et ceux permettant aux agents d’assurer leurs missions, le groupe SNCF gère plus de 200 sites Internet et applications mobiles.

« L’accessibilité numérique est l’affaire de tous », rappelle Sophie Sabos. « Nous devons engager le maximum de collaborateurs de la filière numérique pour inscrire l’accessibilité au cœur des pratiques et tendre vers un monde digital plus inclusif ». La Directrice du numérique responsable a donc mis au point un plan d’action pour les années 2020-2022. L’objectif est de construire une politique ambitieuse qui serve autant l’intérêt des clients que des collaborateurs.

Ce plan de bataille répond à deux impératifs. Tout d’abord, se mettre en conformité avec la loi pour une république numérique de 2016, dont les décrets sont sortis en 2019. D’autre part, faire en sorte que la digitalisation des activités ne soit pas un facteur d’exclusion en permettant à tous de jouir des opportunités offertes par le numérique.

« La construction de cette feuille de route s’est faite en 3 temps », explique Sophie Sabos. « Il a fallu analyser la portée de ces obligations légales et comprendre l’esprit de la loi. Puis, il y a eu la rencontre avec les experts en accessibilité à la fois externes et internes, puisque certaines entités du Groupe était déjà très avancées. Cette deuxième étape a permis d’identifier les différents leviers d’actions, qu’ils concernent l’humain, l’outillage ou le processus. Pour finir, nous avons formalisé un schéma en partenariat avec différentes directions digitales du Groupe, telles que Oui.sncf ou la Direction des Systèmes d’Information des fonctions support. L’objectif était ici d’être au plus proche des attentes des utilisateurs, qu’ils soient voyageurs ou agents SNCF. »

Parmi les règles fixées dans ce nouveau schéma : les différentes activités du Groupe s’engagent à nommer des référents pour l’accessibilité numérique dans chaque direction digitale des différentes sociétés anonymes. De plus, l’entreprise finance une formation pour apprendre le métier d’auditeur en accessibilité à 5 premiers salariés en reconversion. « Ils seront ensuite au service des différentes entités du groupe pour évaluer nos actifs logiciels et proposer des plans d’amélioration », explique Sophie Sabos. Enfin, des modules de formation destinés à sensibiliser l’ensemble des agents SNCF à cette thématique et à faire monter en compétences les agents du numérique sur les sujets techniques ont été déployés dans le cadre de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées.

Après la transformation digitale du groupe, c’est aujourd’hui sa transformation digitale et inclusive qui est en train de s’opérer. « Les premiers retours sont très positifs », confirme Sophie Sabos. « Il y a aujourd’hui une volonté sincère de la part du Groupe et de ses collaborateurs de rendre le numérique inclusif « by design ». »

18 décembre 2020

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • ... 188