Imprimer

Retranscripton Film Groupe Passage 27

La Direction de l’Accessibilité SNCF
présente

Un texte s’affiche sur un fond blanc :
Parce que l’accessibilité est un sujet universel, une vingtaine d’entreprises ferroviaires européennes se réunit 2 à 3 fois par an.

Un texte s’affiche pendant que l’on voit le Groupe Passage échanger dans une grande salle de réunion :
C’est la 27e rencontre depuis la création du Groupe Passage, la 2e se déroulant à Paris et organisée par la direction de l’accessibilité SNCF.

Marc Guigon, Directeur du département voyageurs de l’IUC :
« Le Groupe Passage est l’un des piliers fondamentaux où les entreprises ferroviaires, majoritairement européennes, se retrouvent pour parler d’accessibilité. »

Hans Christian Kirketerp-Møller (DSB), Chairman – Porte-parole du Groupe Passage auprès de la Commission Européenne
 :
« L’objectif du Groupe Passage est de dialoguer et d’échanger afin de trouver des solutions adaptées aux clients PMR. Le groupe travaille sur la mise en œuvre de solutions « pratiques » et peu onéreuses concernant à la fois l’accessibilité dans les trains, des gares et des services numériques. »

Marc Correia, Expert accessibilité, Direction Accessibilité SNCF :
« On a 12 millions de personnes handicapées sur le territoire national, et en Europe ils sont 44 millions. Pour nous c’est naturel de faire partie du Groupe Passage PMR de l’UIC. »

Un texte s’affiche à l’écran :
Pour réfléchir, comparer, partager au niveau européen.

Vanessa Perez, Chargée de mission département voyageurs de l’UIC, Manager du Groupe Passage PMR :
« Passage c’est le groupe d’experts européens de l’accessibilité. Ce sont des personnes très engagées, tous sont experts et travaillent avec des associations, des PMR, et ils connaissent très bien les sujets. La philosophie du groupe c’est de faire des échanges pour apprendre les uns des autres, pour mettre en commun les connaissances de chacun. »

Marc Correia, Expert accessibilité, Direction Accessibilité SNCF :

« Si je devais retenir trois sujets qui ont été proposés à Paris, durant ce Groupe Passage, je penserais à la Flèche sonore qui permet d’orienter dans plusieurs directions les personnes déficientes visuelles, je retiendrais une solution mise en place sur nos trains et qui n’existe pas ailleurs, c’est l’aide au repérage des portes, et évidemment, un enjeu majeur pour le Groupe SNCF à l’heure du digital, c’est l’accessibilité numérique. Les prochaines étapes sur cette année 2018 pour SNCF au sein du Groupe Passage, seront deux rendez-vous, un à Londres et un certainement à Budapest, où nous repartirons sur des éléments que nous avons travaillés aujourd’hui, pour transmettre, éventuellement être force de proposition auprès de la Commission Européenne. C’est un des exemples des perspectives 2018. »

Un texte s’affiche à l’écran :
Pour que l’accessibilité soit une réalité européenne.

A l’écran apparaissent les logos des membres du Groupe Passage.

20 février 2018