Imprimer

Accès TER

TER s’engage sur la voie de l’accessibilité en développant un service dédié aux personnes handicapées et à mobilité réduite.

Accès TER, qu’est-ce que c’est ?

Accès TER, c’est le travail conjoint des conseils régionaux et du groupe SNCF.

L’objectif est de créer un service gratuit d’accueil en gare et d’accompagnement aux trains et aux cars TER permettant aux personnes en situation de handicap et à mobilité réduite de se déplacer plus facilement.

Qui bénéficie du service ?

Ce service est gratuit. Vous pouvez en bénéficier sous certaines conditions :

  • Vous êtes titulaire d’une carte d’invalidité civile, quels que soit votre handicap et le taux d’invalidité. Les cartes de priorité, de station debout pénible ou de stationnement de véhicule sont valables.
  • Vous êtes titulaire d’une carte « réformé/pensionné de guerre ».
  • Vous utilisez un fauteuil roulant dans votre vie quotidienne et vous vous présentez en gare avec votre propre fauteuil.

Comment fonctionne le service ?

Vous devez réserver le service Accès TER au moins 48 heures avant votre départ. Pour tout départ un mardi, vous devrez effectuer au plus tard votre réservation le samedi précédent.

À la gare, vous êtes attendu(e) 30 minutes avant le départ de votre train muni de votre billet. Un agent informé de votre venu vient vous chercher et vous installe à votre place. À bord du train, le chef de bord, prévenu de votre présence, veille au bon déroulement de votre voyage. À l’arrivée, un agent vient vous chercher à votre place et vous conduit à votre point de rendez-vous en gare. Si vous avez une correspondance, l’agent vous accompagne pour votre changement.

Dans cette section figure le Schéma Directeur National d’Accessibilité ainsi que l’arrêté ministériel.

L’ordonnance n°2014-1090 du 26 septembre 2014, ratifiée par la loi 2015-988 du 5 août 2015, complète la loi de 2005 en instaurant les Agendas d’Accessibilité Programmée (Ad’AP) qui permettent de poursuivre au-delà de 2015 la dynamique d’accessibilité dans les transports. Pour le secteur des transports ferroviaires, un délai supplémentaire de neuf ans, divisé en trois périodes de trois ans, peut ainsi être obtenu à condition de déposer un Schéma Directeur d’Accessibilité – Agenda d’Accessibilité Programmée (SDA Ad’AP) avant le 27 septembre 2015.

L’État a confié au Groupe public ferroviaire la mission de préparer le Schéma Directeur d’Accessibilité – Agenda d’Accessibilité Programmée relatif aux services ferroviaires nationaux (SDNA Ad’AP). Cette mission a été menée par la Direction de l’Accessibilité, rattachée au Secrétariat Général de la nouvelle SNCF.
Le travail collaboratif avec toutes les entités concernées de SNCF Mobilités et SNCF Réseau a permis d’élaborer un projet de SDNA Ad’AP, envoyé aux services de l’État le 25 septembre 2015 pour instruction.
Le SDNA Ad’AP a été validé par l’arrêté du 29 août 2016, paru au Journal Officiel du 18 septembre 2016.

Le SDNA Ad’AP détaille nos engagements concernant :

  • La mise en accessibilité des 160 points d’arrêt du réseau ferré national définis par l’arrêté chef de file du 20 juillet 2015. Cela comprend les travaux d’accessibilité des quais, des accès aux quais et des bâtiments voyageurs : cheminements, signalétique, guichets ou espaces d’information et de vente, distributeurs de billets de trains, salons grands voyageurs, mobilier et espaces d’attente, toilettes...
  • Les services d’assistance et mesures de substitution.
  • La formation des personnels en contact avec le public aux besoins des usagers handicapés et à mobilité réduite : agents ayant des missions d’escale, vendeurs, chefs de bords, agents de la Surveillance Générale (SUGE).
  • L’accessibilité de l’information des usagers concernant le service de transport public : informations dynamiques visuelles et sonores en gare et à bord des trains, signalétique adaptée, et bien évidemment une information digitale accessible.
  • L’accessibilité du matériel roulant.