Version imprimable

Historique

Depuis 2003 et la signature de la Charte nationale de l’accessibilité, la Direction de l’Accessibilité a mené des actions ciblées pour éveiller l’intérêt des citoyens sur la nécessité de la mise en accessibilité des lieux publics et pour mieux cerner les besoins spécifiques des personnes handicapées.

Découvrez dans cette rubrique les dates clés qui ont fait l’accessibilité de SNCF aujourd’hui !

2016 - Les volontaires de l’Euro 2016

A l’occasion de l’Euro 2016, SNCF s’est engagée en tant que Transporteur national officiel. Nombre de ces supporters ont prévu de prendre le train et parmi eux, des personnes à mobilité réduite faisaient partie du voyage.

C’est dans ce contexte que SNCF a mis en place les « Volontaires de l’Euro 2016 ». En effet, avec 12,5 millions de supporters et des matchs ayant lieu dans 10 villes de part et d’autres de la France, une organisation de taille était à mettre en place. Le dispositif comptait ainsi 2500 salariés formés pour l’événement et sensibilisés aux personnes en situation de handicap, reconnaissables grâce à leur uniforme « bleu UEFA ». Le badge des 4 handicaps ainsi qu’un mémo pratique a été distribué aux agents volontaires, afin d’augmenter leur visibilité et de leur donner les bases d’une communication avec des personnes de différents handicaps.

2015 - Le forum Access Solutions

Au mois de décembre s’est tenu le forum Access Solutions. Événement organisé par la Direction de l’Accessibilité et SNCF Développement, le forum a rassemblé 16 start-ups autour du thème de l’accessibilité afin de les laisser exposer leur projet.

Organisé en présence de Stéphane Volant, Secrétaire général du groupe SNCF, Ségolène Neuville, Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion et de Madame Marie Prost-Coletta, Déléguée ministérielle à l’Accessibilité, cet événement a permis de mettre en lumière les différentes start-ups et d’en récompenser 3 : Angéo, I Wheel Share et RogerVoice.

Ce forum aura été l’occasion de déclencher des partenariats entre SNCF et ces start-ups, afin de développer de nouvelles solutions en matière d’accessibilité. Fort de cette réussite, la reconduction du forum a été projetée pour l’année suivante.

2014 - Regiolis, 1er train 100% accessible

SNCF a inauguré en avril le nouveau train Regiolis, 1er train 100% accessible de la montée à la descente. Train conforme à la Spécification Technique d’Interopérabilité pour les Personnes à Mobilité Réduite (STI PMR) et allant même au-delà, la mise en circulation de ce train représente un événement marquant dans la politique d’accessibilité de SNCF.

Les voyageurs à mobilité réduite à bord de ce train pourront ainsi bénéficier :

  • d’un accès facilité pour la montée et la descente
  • d’un espace dédié pour les fauteuils roulant
  • de toilettes spacieuses
  • un système de repérage des portes et des couleurs contrastées pour les malvoyants
  • un cheminement sans obstacle et des toilettes adaptées.

Ce train, fruit de la collaboration entre SNCF, les associations de personnes handicapées, et les régions, a été salué comme une avancée conséquente pour l’autonomie des voyageurs à mobilité réduite.

2013 - Le projet des bornes accessibles

Suite à un projet pour créer des bornes de vente automatique accessibles à tous, c’est dans les gares Transiliennes que les premiers modèles de tests ont étés installés.

Ces bornes, issues d’un projet dont le travail date de 2010, présentent plusieurs avantages :

  • l’écran est situé plus bas afin de permettre aux personnes de petite taille ou en fauteuil roulant de pouvoir utiliser la borne
  • l’interface est simplifiée
  • les boutons comportent du braille
  • des modes d’affichages contrastés, et une police plus grosse
  • une option audio et synthèse vocale avec un casque.

2012 - La généralisation des services à la personne

Aux efforts fournis pour la mise en accessibilité des infrastructures s’ajoutent l’amélioration de l’offre de service. L’année 2012 a été marquée par plusieurs événements marquants dans le domaine de l’assistance à la personne.

5 ans d’Accès Plus

Lancé officiellement en Mars 2007, Accès Plus s’est développé et répandu jusque dans plus de 300 gares en France, avec un taux de satisfaction de 95%. Ces 5 ans marquent aussi un nouveau partenariat avec un nouveau projet de communication avec les personnes sourdes et malentendantes.

La généralisation d’Accès TER

Dans la continuité d’Accès Plus, Accès TER continue son progression dans les différentes régions. Crée en 2010 dans la région Auvergne, son déploiement se poursuit entre autres en Lorraine, Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Rhône-Alpes et Haute-Normandie.

Une formation des agents plus appropriée

Les formations s’adaptent désormais selon les lieux et les clients, avec des agents sensibilisés aux différents types de handicap. La mise en place de modules selon les postes des agents permettent désormais une meilleure prise en charge et un personnel mieux formé.

2011 - La labellisation des sites TER

La loi sur l’égalité des chances de 2005 impose à tous les sites internet de service public d’être accessible à toute personne quel que soit sa situation. C’est pourquoi TER a pris l’initiative de faire labelliser ses sites au niveau argent (AA) du Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations.

Qu’est-ce que ce label ?

Ce label garantie un niveau d’accessibilité aux différents sites TER pour les personnes ayant un handicap visuel, auditif, cognitif ou moteur. Cela se traduit entre autres par une navigation simplifiée, des contrastes élevés, et un fonctionnement du site compatibles avec les lecteurs d’écran.
Le contenu est ainsi adapté afin les informations fournies sur l’ensemble des sites TER soient accessibles à tous.

2009 - L’aventure du Train Laboratoire

Installé sur le parvis de la gare de l’Est à Paris du 12 mai au 12 juin 2009, le « Train Laboratoire de l’Accessibilité » a proposé aux voyageurs de tester et d’émettre des suggestions sur les aménagements et équipements proposés par le groupe SNCF pour faciliter la vie à bord de ses trains.


Près de 600 personnes handicapées et 175 personnes valides ont ainsi pu donner leur opinion sur les solutions proposées pour améliorer l’accessibilité des espaces à bord comme les signaux visuels et sonores, les barres de maintien, et les équipements des toilettes

Dès 2010, les équipements plébiscités ont été intégrés dans les programmes de modernisation et de renouvellement des matériels, de même que dans le cahier des charges des appels d’offre des futurs trains SNCF.


Vidéo sur le Train Labo

Durée : 4 minutes 20 secondes

Dossier de Presse du Train Labo au format PDF (733 Ko)

2008 - La campagne citoyenne

En janvier 2008, la Présidente du groupe SNCF, Anne-Marie Idrac a lancé en gare de l’Est à Paris l’opération de communication « Accessibilité : mieux comprendre, mieux agir ».

L’objectif de cette campagne était avant tout d’être pédagogique : elle visait à sensibiliser les voyageurs sur les problèmes auxquels peuvent être confrontées les personnes en situation de handicap.

Elle est articulée autour de deux axes :

  • Expliquer l’utilité des équipements d’accessibilité, signalés par des panneaux pour éveiller l’attention des voyageurs afin qu’ils soient respectés.
  • S’engager concrètement pour plus d’accessibilité en communiquant sur les équipements d’accessibilité qui seront prochainement installés en gare.

2007 - La flèche sonore : une création SNCF

Le 10 juillet 2007, Mireille Faugère, Directrice Voyageurs France Europe du groupe SNCF et Claude Chambet, Présidente de la CNPSAA ont présenté la flèche sonore en gare de l’Est à Paris.


La flèche sonore est un système novateur qui a pour objectif de permettre aux déficients visuels de bénéficier de plus d’autonomie grâce à une orientation sonore simple. Elle permet d’orchestrer les messages audio de plusieurs balises sonores déclenchées simultanément à l’aide d’une télécommande universelle. Ces balises émettent chacune à tour de rôle, et le système évitent ainsi que les messages ne se superposent.

2007 - Le lancement du service Accès Plus

Le 1er mars 2007, Accès Plus est lancé officiellement dans les régions pilote : Paris, Centre et PACA. La création de ce service est le résultat d’un dialogue permanent entre les associations représentatives de personnes handicapées et la Direction de l’Accessibilité.


Avec Accès Plus, Anne-Marie IDRAC, présidente de SNCF lance un véritable service dédié aux personnes handicapées. Ce service gratuit propose aux personnes possédant une carte d’invalidité un accompagnement de l’accueil en gare de départ jusqu’à la sortie de la gare d’arrivée.

Le 1er mars 2010, le premier service régional d’accueil et d’accompagnement, Accès TER, a été mis en place en Auvergne. Ce service développé par SNCF avec l’aide des conseils régionaux, complète la formule Accès Plus pour les trajets régionaux.

2006 - La Gare Laboratoire

En 2006, la Direction de l’Accessibilité a mis en place une expérimentation grandeur réelle : « la Gare Laboratoire ».

Inaugurée par le Président Jacques Chirac en gare de Paris-Montparnasse, elle a permis aux personnes handicapées de tester pendant plusieurs mois des équipements destinés à faciliter leurs déplacements dans la gare.

Durant l’expérimentation une enquête a été menée pour recueillir l’opinion de personnes handicapées, mais aussi de voyageurs valides et d’agents SNCF. Les équipements plébiscités ont été directement intégrés dans le cahier des charges des futurs aménagements de gares. Une concertation efficace avec les associations représentatives des personnes handicapées a permis de poursuivre le travail entamé sur d’autres équipements afin qu’ils soient le plus à même de faciliter le cheminement des personnes en situation de handicap dans les gares.

2005 - J’aime le train

« J’aime le train » est une grande opération qui donne au grand public l’occasion de découvrir les coulisses de la SNCF.

Lors de la 1re édition en 2005, la Direction de l’Accessibilité a donné rendez-vous aux associations représentatives des personnes handicapées en gare de Lyon. Elle leur a montré l’envers du décor de l’activité ferroviaire.

Au programme :

  • des voyages en cabine de conduite à 320km/h.,
  • des visites d’ateliers de maintenance des trains, de postes d’aiguillages ou de chantiers sur les voies,
  • des rencontres avec les cheminots, des « Vis-ma-Vie » de chef de gare, de contrôleur ou de président du groupe SNCF...

Jusqu’à son arrêt en 2010, l’opération a rassemblé 200 établissements et environ 50 gares qui ont ouvert leurs portes pour proposer des animations à travers toute la France.

2004 - Voyage en chœur

En 2004, « Voyage en chœur » est la première initiative sur le terrain qui confronte les agents de l’entreprise aux problèmes des personnes en situation de handicap.

Des agents volontaires ont effectué le trajet d’un voyageur en situation de handicap, depuis son arrivée à la gare jusqu’à son installation dans le train, soit dans un fauteuil roulant, soit les yeux bandés ou les oreilles bouchées. Chacun était accompagné par une personne handicapée qui lui apportait son expérience. Les témoignages ainsi recueillis ont été présentés lors du forum de clôture de « Voyage en chœur », et diffusés ensuite en interne aux agents et en externe à nos partenaires institutionnels et du monde associatif.

Menée par la Direction de l’Accessibilité, cette action a permis de renforcer notre perception des difficultés quotidiennes que les personnes handicapées rencontrent dans les gares et à bord des trains. L’initiative a connu un tel succès qu’elle a été renouvelée le 27 septembre 2005 dans 16 grandes gares !