Imprimer

Sommaire

Jade :
des mots pleins les mains !

Dans le cadre de son plan d’action national pour l’accessibilité, SNCF a retenu WebSourd pour la conception de solutions d’affichage destinées aux personnes sourdes et malentendantes. Des écrans répartis sur les quais de gare diffuseront les messages d’accueil et d’information par le biais de Jade, véritable « hôtesse virtuelle » s’exprimant en langue des signes française.

Comment tout cela a commencé ?

La Gare Laboratoire de l’Accessibilité, de mai à juillet 2006, a permis à SNCF de présenter dans le cadre d’une expérimentation, pour la première fois, un premier personnage virtuel, qui annonçait en Langue des Signes Française, des départs de trains.

88% des personnes qui l’ont expérimenté l’ont trouvé utile. Mais 35% des personnes sourdes interrogées ont demandé une amélioration de la qualité de la traduction en langue des signes et 33% une amélioration de l’animation. En effet, réelle avancée technologique, ce personnage avait néanmoins une gestuelle limitée.

Toutefois, cette innovation a été perçue de manière très positive par les clients, ce qui a permis d’accroître la volonté du groupe de développer ce dispositif, en étroite collaboration avec les personnes sourdes pratiquant la LSF (Langue des Signes Française) et l’UNISDA (Union Nationale pour l’Insertion Sociale du Déficient Auditif). Elles se sont prononcées sur sa gestuelle, sa position, ses expressions de visage, la justesse de sa traduction et ont suggéré d’autres informations concernant notamment les perturbations ainsi que l’intégration d’un sous-titrage.

Ces demandes et suggestions ont été prises en compte par l’entreprise, cet avatar en langue des signes française a évolué pour donner naissance, en 2008, à Jade.

Jade est un personnage virtuel, visible sur les écrans d’information installés en gare, qui traduit en langue des signes certaines informations diffusées oralement dans les gares (messages numérisés utilisant la voix de la comédienne attitrée de SNCF : « Simone » !).

Actuellement présente en gare de l’Est, Jade est capable de communiquer des messages structurels. Elle dispose en effet d’un répertoire numérisé, d’une dizaine de phrases fixes telles que « Mesdames, Messieurs, nous vous rappelons qu’il est interdit de fumer dans l’enceinte de la gare » ou encore « Pour assurer votre sécurité, SNCF vous demande d’indiquer votre nom et prénom sur vos bagages ». Les message sont, par ailleurs, repris par écrit sur l’écran.

Quel avenir pour Jade ?

Dans l’optique d’optimiser et de rendre ce dispositif encore plus efficace, SNCF met tout en œuvre pour y intégrer de nouvelles fonctionnalités afin de faciliter toujours plus le voyage de ses clients handicapés. En effet Jade sera à terme, en mesure de traduire des informations conjoncturelles, notamment des messages d’incidents, diffusés par la sonorisation de la gare, mais également toutes informations concernant les retards et imprévus.

L’originalité de ce système basé sur des modèles paramétrables réside dans sa capacité à construire des phrases variables avec un rendu réaliste et harmonieux. Concrètement, chaque phrase peut être paramétrée en termes de contenu (par exemple, le train pour … partira à … quai n° …), ou de forme (personnage, uniforme). La construction des animations sera intégré dans la fonction de pilotage des messages sonores et des panneaux d’affichage déjà existante de SNCF.

Un prototype prenant en compte ces nouvelles fonctionnalités est actuellement testé en gare de l’Est à Paris. Les résultats de cette expérimentation permettront de décider du déploiement de JADE dans les gares du TGV Est avant une généralisation à l’ensemble des gares du SDNA (Schéma Directeur National d’Accessibilité).