Imprimer

Sommaire

L’accessibilité progresse chaque jour !

Nous nous situons à mi-parcours du délai fixé par la loi du 11 février 2005 pour rendre les gares accessibles et le chemin à parcourir reste encore long. SNCF se donne les moyens de ses ambitions puisque depuis 2006 et jusqu’en 2015, elle s’est engagée à investir 400 millions d’euros pour mener à bien ce grand chantier en rendant accessibles les 418 gares desservies par les trains nationaux.

De manière générale, la réglementation sur l’accessibilité impacte l’ensemble de notre quotidien, le transport mais aussi le travail, le loisir, l’enseignement... Elle prône l’autonomie et vise, à terme, à faire disparaître le mot « accessibilité » pour qu’il devienne une évidence et non plus une condition de réussite.

Chemin podotactile et personne aveugle accompagnée de son chien guide.

Nous nous situons à mi-parcours du délai fixé par la loi du 11 février 2005 pour rendre les gares accessibles et le chemin à parcourir reste encore long. SNCF se donne les moyens de ses ambitions puisque depuis 2006 et jusqu’en 2015, elle s’est engagée à investir 400 millions d’euros pour mener à bien ce grand chantier en rendant accessibles les 418 gares desservies par les trains nationaux.

La politique d’accessibilité menée par SNCF depuis 2004 a permis de mettre en place les étapes nécessaires afin d’atteindre l’objectif fixé par la loi :

2004-2005 : Une prise de conscience citoyenne des difficultés rencontrées par les personnes handicapées (avec l’opération Voyage en Choeur).

Mai à juillet 2006 : La gare Montparnasse devient une « Gare laboratoire de l’accessibilité » où des voyageurs handicapés ou non ainsi que des agents SNCF testent les équipements facilitant les déplacements. Le résultat de cette belle enquête a permis de confirmer la nécessité d’un grand nombre de ces aménagements et de valider les principes des cheminements dans les gares.

Ces équipements ont émergé, pour la plupart, grâce à la concertation instaurée dans le cadre du conseil consultatif des personnes handicapées et à mobilité réduite, créé en février 2006, et ont été validés par les personnes handicapées et les associations qui les représentent.

Juin 2007 : Les 24 gares de la nouvelle ligne du TGV Est européen bénéficient des équipements validés par la gare laboratoire.

Élaboration d’un référentiel d’aménagement des gares, rédigé par SNCF en collaboration avec Réseau Ferré de France et qui a pour objectif de fournir aux aménageurs un document complet reprenant les textes réglementaires et les préconisations de l’entreprise.

Janvier 2008 : Lancement de la campagne « Accessibilité : Mieux comprendre, mieux agir » dans 144 gares. Cette campagne citoyenne et pédagogique avait pour objectif d’attirer l’attention des voyageurs sur les équipements d’accessibilité déployés dans les gares et les sensibiliser à l’utilisation de ces équipements et à la nécessité de les respecter.

Février 2008 : Présentation au gouvernement du Schéma Directeur National d’Accessibilité, qui est la programmation, année par année jusqu’en 2015, des travaux de mise en accessibilité des gares.

La liste des gares en chantier est décomposée en 4 familles distinctes

1 - Les chantiers d’accessibilité isolés terminés en 2010 (9 gares pour un total d’investissement de 3,2 M€ en 2010) : dont Lyon Perrache, Paris Bercy, Paris Gare de Lyon.

2 - les chantiers d’accessibilité intégrés à un projet de site ou de pôle d’échanges multimodal terminés en 2010 (8 gares pour un total de 6,7 M€ en 2010) : dont Paris Est, La Baule Escoublac.

3 - Les chantiers d’accessibilité isolés qui vont déborder sur 2011 (12 gares pour un total de 4,1 M€ en 2010) : dont Paris Montparnasse, Paris Nord, Avignon TGV, CDG2 TGV, Aix en Provence TGV, Lille Europe, Marseille St Charles.

4 - Les chantiers d’accessibilité intégrés à un projet de site ou de pôle d’échanges multimodal qui vont déborder sur 2011 (11 gares pour un total de 2,7 M€ en 2010) : dont Lyon Part Dieu, Nîmes.

Il est important de constater que nous arrivons globalement à un total d’une cinquantaine de gares traitées en 2 ans. Ce rythme va s’accélérer dans les années à venir afin de respecter les délais impartis et atteindre les 418 gares du Schéma Directeur National d’Accessibilité en 2015. Désormais, la prise en charge du programme de l’accessibilité est plus importante, et les contrats cadre des produits sont actifs.

Récemment, la mise en accessibilité des gares de La Baule et de La Roche sur Yon

La gare de La Baule

Pour améliorer le quotidien de l’ensemble de ses voyageurs en situation de handicap, Gares & Connexions, dans le cadre d’un co-financement entre SNCF, l’Etat et le Conseil régional des Pays de La Loire a fait implanter les équipements spécifiques suivants en gare de La Baule :

  • Des portes automatiques à tous les accès de la gare
  • Des balises sonores et bandes podotactiles de guidage pour les personnes malvoyantes
  • Des boucles à induction pour les personnes malentendantes
  • L’information dynamique par téléaffichage de dernière génération
  • Des écrans plats dans les halls et sur les quais, adaptés aux personnes malvoyantes

La gare de La Roche-sur-Yon

De même dans la gare de La Roche Sur Yon, différentes mises en conformité ont été réalisées :

  • L’accessibilité des toilettes
  • L’adaptation des guichets de vente
  • L’installation de portes automatiques à tous les accès de la gare
  • La création d’un Nouvel Espace de Vente confortable et accessible aux personnes à mobilité réduite
  • Un cheminement podotactile intégré dans le carrelage
  • Des balises sonores pour les personnes malvoyantes
  • Des boucles à induction magnétique pour les personnes malentendantes
  • Un affichage multimodal contrasté

Enfin il est bon de souligner pour conclure, que 16 gares ont été étudiées en 2010 pour une réalisation en 2011 et que SNCF ainsi que l’ensemble de ses partenaires poursuivront leurs efforts en ce sens pour rendre plus facile la vie de ses voyageurs handicapés et ainsi lutter contre la discrimination.

Liste des équipements installés en gare

Bien évidemment, l’accessibilité ne s’arrête pas en gare, elle embarque à bord des trains ! Nous aborderons ce volet dans une prochaine lettre !