Imprimer

Sommaire

Semaine de la mobilité :
les personnes handicapées à l’honneur

A l’occasion de la semaine de la mobilité, une vingtaine de personnes handicapées et des responsables d’associations ont emprunté le train entre Brive et Tulle. Au programme, la visite de la gare de Tulle, récemment rénovée.

La semaine de la mobilité : qu’est-ce que c’est ?

Lancée à l’échelle européenne depuis 1998 sous le thème « en ville sans ma voiture », cette initiative originale fédère de nombreuses villes et de nombreux partenaires autour de la question des transports et des modes de déplacement.

Les objectifs de cette semaine sont de favoriser la prise de conscience collective devant la nécessité d’agir contre les nuisances engendrées par l’utilisation de la voiture en milieu urbain. De ce fait il ne s’agit pas seulement de lutter contre la pollution atmosphérique ou contre les nuisances sonores, mais aussi d’améliorer la qualité de vie en ville.

C’est aussi l’occasion pour les collectivités et les partenaires de l’opération, de sensibiliser le plus grand nombre de citoyens, aux innovations en matière d’éco mobilité et d’accessibilité.

Une journée sous le signe de l’échange et de la convivialité

A cette occasion, Murielle OBRY, coordinatrice Accès Plus / Accessibilité a lancé l’initiative d’une journée inédite en empruntant le TER Limousin entre Brive et Tulle, accompagnée d’une vingtaine de personnes handicapées et d’associations volontaires. Ont répondu favorablement à cette invitation : l’Association des Paralysés de France, l’Association des Sourds et Malentendants et l’ADAPEI de la Corrèze.

Au programme : valoriser les aménagements destinés à faciliter le déplacement de nos voyageurs handicapés, avec la visite de la gare de Tulle, récemment rénovée, et de la médiathèque, voisine de la gare, qui est un espace accessible ouvert au public depuis le début de l’année.

Au départ de Brive à 8h55 avec petit déjeuner à bord, les associations ont pu découvrir et apprécier le confort de la rame, les annonces sonores et le bandeau lumineux (Système d’Information Voyageur qui annonce la prochaine gare desservie et la destination du train), l’espace conséquent dans les toilettes du train,
les écrans d’information sur le quai, dont un est associé à une voix de synthèse pour les annonces d’arrivée et départ des trains.

Arrivés à la gare de Tulle, ce fut l’occasion de présenter aux visiteurs, la gare et l’ensemble de ses aménagements. La façade MUST a particulièrement conquis les utilisateurs de fauteuils roulant ; les personnes malentendantes ont apprécié la boucle magnétique. Toutefois, les personnes sourdes ont regretté que les agents ne soient pas « tous » formés à la Langue des Signes.

Enfin les enfants de l’ADAPEI ont pu découvrir le PRS (Poste tout Relais à transit Souple), et bien sûr, leur plus grand bonheur reste la visite de la cabine de conduite et l’autorisation du conducteur d’utiliser le klaxon.

La Mairie, à son tour, a présenté succinctement des projets en cours de réalisation ou déjà réalisés qui permettent aux personnes handicapées de mieux vivre leur ville : intermodalité, nouveaux réseaux bus, création du pôle personnes âgées et visite de la médiathèque.

De retour à Brive, en fin de matinée, les participants se sont vus offrir des souvenirs de cette journée. Dans le cadre des 150 ans de l’arrivée du chemin de fer à Brive, des jetons frappés par la monnaie de Paris ont été distribués à tous les participants.

Les associations ont beaucoup apprécié cette journée et cette démarche riche en échanges.