Imprimer

Sommaire

Le train de demain

Le 12 mai 2009, sur le parvis de la gare de l’Est, le groupe SNCF offrait au test des voyageurs son Train Laboratoire de l’Accessibilité. Cette exposition ferroviaire interactive était menée dans le but de trouver les meilleures réponses aux besoins spécifiques de chacun, quelle que soit sa façon de se déplacer ou d’appréhender l’information. L’heure est aux résultats…

« Cette opération laisse entrevoir avec netteté le voyage réussi de demain. Celui au cours duquel, ensemble et autonome nous voyagerons sans laisser personne sur le bord du chemin. Ce que nous avons à apprendre en premier, c’est à penser plus loin. »

Virginie Barilari-Robert, Responsable de la communication Accessibilité SNCF

Le Train Laboratoire de l’Accessibilité devient le train de demain : spacieux, équipé pour être accessible à tous et bien pensé.

Le 12 mai 2009, sur le parvis de la gare de l’Est, le groupe SNCF offrait au test des voyageurs son Train Laboratoire de l’Accessibilité. Cette exposition ferroviaire interactive était menée dans le but de trouver les meilleures réponses aux besoins spécifiques de chacun, quelle que soit sa façon de se déplacer ou d’appréhender l’information. L’heure est aux résultats…

SNCF : Innovante et interactive dans sa politique d’Accessibilité

Pour se donner les moyens de réaliser à bord de ses trains, une mise en accessibilité intelligente et cohérente, SNCF a soumis aux tests des voyageurs, les équipements facilitateurs à implanter. Ce faisant, l’Entreprise a innové en la matière et a été citée par Valérie Létard, secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’écologie et ex-secrétaire d’état chargée de la solidarité, comme un exemple à suivre .

Cette action, menée par la Délégation à l’Accessibilité, fut possible grâce au dialogue de co construction établi avec les personnes handicapées et les associations qui les représentent. Ce travail d’échange et de partage suivi d’actions avait déjà permis de grandes avancées en 2006, lors de l’opération de la Gare Laboratoire. L’expérimentation du Train Laboratoire va plus loin. Il s’agit d’une recherche de niveau transverse et d’une conception totalement participative avec le centre d’Ingénierie du Matériel.

De cette opération essentielle pour l’Entreprise découlent toutes les décisions ; les protocoles et les règles d’aménagements à intégrer dans les cahiers des charges des matériels neufs ou rénovés du groupe SNCF qui circuleront en 2015 sur l’ensemble du réseau.

Une enquête menée par l’institut TNS SOFRES sur 30 équipements prototypes et auprès de 1000 personnes

Le Train Laboratoire : un espace de 300m2, une maquette grandeur nature reconstituant une voiture de train avec sa plateforme, la salle voyageurs et ses toilettes universelles, plus de 30 équipements pensés pour faciliter le voyage.

Ces diverses innovations dont la spécificité reste d’être accessibles à chaque voyageur, sont un réel pas en avant pour le confort des voyageurs handicapés. Elles répondent, dans le respect des contraintes industrielles et d’exploitation du matériel ferroviaire, aux besoins croisés des personnes à mobilité réduite et des personnes valides.

Les tests opérés sur les équipements en place ont été menés par l’Institut TNS Sofres du 12 mai au 12 juin 2009.

Près de 1000 personnes dont 600 personnes handicapées, 175 personnes valides et 144 agents ont été interrogés par les enquêteurs de l’Institut TNS-SOFRES pour tester et donner leur avis sur ces aménagements qui toucheront toutes les catégories de trains du groupe.

Cette enquête est un véritable trésor d’informations pour SNCF. Par l’expérimentation auprès des clients, l’entreprise a pu affiner et développer les critères de l’accessibilité. Le Train Laboratoire préfigure le train et les aménagements du futur.

Mais quels sont les équipements les plus prisés par les voyageurs ?

La plateforme du train nouvelle génération est globalement très appréciée. Parmi le trio de tête des équipements, les doubles barres de couleur contrastée facilitent le déplacement de tous et notamment des personnes de petite taille et des enfants. L’homogénéisation de la hauteur des barres d’appui et des boutons de commande permet un repérage plus instinctif, l’éclairage indirect et diffus est jugé suffisant sans être trop éblouissant.

Du côté des toilettes, le succès est majeur : la grandeur de l’espace, la mise en accessibilité du lieu et des équipements satisfont, à presque égalité, les personnes en fauteuil roulant et les personnes valides ; une véritable reconnaissance pour le travail réalisé par la Délégation à l’Accessibilité et le centre d’ingénierie du matériel avec les associations de personnes handicapées.

La salle voyageurs obtient, elle aussi, pour la qualité de son agencement des notes plus qu’honorables : salles suffisamment larges, barres d’appuis des tables repérables et bien positionnées, et facilité d’utilisation des tables.

L’expérience du Train Laboratoire de l’Accessibilité a révélé de véritables capacités à accueillir l’ensemble des voyageurs. Ce train et ses atouts majeurs tels que l’espace, la conception des toilettes et des nouvelles tables, la présence des barres d’appui et des boutons SOS ou encore de l’éclairage constituent de réelles avancées pour tous.

Synthèse des résultats

Les notes données par le public handicapé

15 équipements ont obtenu une note globale entre 8 et 9
10 équipements ont obtenu une note globale entre 7 et 7,9
4 équipements ont obtenu une note globale entre 4 et 6,9

Découvrez la synthèse des résultats :

Le travail de mise en accessibilité des trains s’appuie sur les résultats remis par l’institut TNS-SOFRES.