Imprimer

Sommaire

L’APF, près de 80 ans de lutte contre l’exclusion des personnes en situation de handicap

L’Association des Paralysés de France agit depuis près de 80 ans en faveur de l’intégration des personnes handicapées dans l’ensemble des domaines de l’existence. Partenaire de choix de SNCF et membre de son conseil consultatif, elle contribue ainsi de par son dialogue avec l’entreprise à améliorer l’accessibilité du voyage en train.

L’Association des Paralysés de France, association nationale reconnue d’utilité publique, existe depuis près de 80 ans. Créée en 1933 par André Trannoy avec des jeunes gens atteints de poliomyélite, elle a vocation à défendre la participation pleine et entière des personnes handicapées et de leur famille dans la société.

L’association, présidée aujourd’hui par Jean-Marie Barbier, revendique dans sa charte la primauté de la personne : « L’être humain ne peut être réduit à son handicap ou sa maladie quels qu’ils soient. En tant que citoyenne, la personne handicapée exerce ses responsabilités dans la société : elle a le choix et la maîtrise de son existence. ».

Seconde plus grosse association en France après la Croix Rouge, mais également mouvement revendicatif, l’APF s’appuie sur sa charte et un projet associatif pour mener à bien ses missions. Le mouvement de défense et de représentation des personnes en situation de handicap gère par ailleurs de nombreux établissements de santé, des foyers de vie pour enfants et adultes ainsi que des entreprises adaptées.

L’APF et ses missions

L’inclusion des personnes en situation de handicap dans la société est un objectif primordial pour cette association. C’est pourquoi l’APF accompagne les personnes handicapées et leur famille dans la défense de leurs droits. Elle œuvre de par ses partenariats à l’intégration de ces personnes au monde extérieur.

L’organisation donne de la cohérence et de la vitalité à cette association et lui permet surtout une présence sur l’ensemble du territoire.

L’APF mène par ailleurs des actions de sensibilisation auprès du grand public.

Pour une accessibilité universelle

L’accessibilité universelle constitue un principe crucial défendu par l’APF. Il en va en effet de la liberté d’aller et venir, liberté inscrite dans de nombreuses constitutions et textes internationaux. La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées va dans ce sens en rendant cette accessibilité obligatoire d’ici 2015 pour les établissements recevant du public et les transports publics. Cet objectif tient à cœur à l’association qui le défend vivement.

L’APF, partenaire de SNCF

Dans sa démarche d’amélioration de l’accessibilité des voyages en train, SNCF a développé une véritable politique de dialogue et de concertation avec l’APF et d’autres associations représentatives des personnes handicapées. La DAVH (Délégation à l’Accessibilité et aux Voyageurs Handicapés) et les associations se réunissent tous les mois au sein la commission accessibilité et tous les six mois pour le conseil consultatif. Cette étroite collaboration et ce dialogue constant avec ces associations soulignent le souci de l’entreprise SNCF des besoins réels des voyageurs handicapés et à mobilité réduite.

Pour plus d’informations sur l’association, rendez-vous sur le site de l’APF http://www.apf.asso.fr/, ou encore sur son blog dédié à l’accessibilité : http://accessibilite-universelle.ap...