Imprimer

Sommaire

Éditorial

C’est important pour moi de participer à cette lettre de l’Accessibilité SNCF qui met en lumière les nombreuses avancées faites en matière de matériels et d’équipements accessibles à bord des trains de SNCF.

Avec la loi de 2005 sur l’accessibilité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, mais également avec la mobilité des personnes qui augmente et l’ouverture européenne qui accroît les besoins de déplacements, la demande de train nous pousse et pousse les collectivités à plus d’investissements dans le matériel neuf, plus d’investissements pour rénover les matériels. C’est autant d’enjeux en termes d’accessibilité de la flotte SNCF.

Le rôle de la cellule accessibilité de la Direction du Matériel est de développer des solutions adaptées aux personnes handicapées ou à mobilité réduite. Dès lors, il s’agit de repenser les usages, d’améliorer ce qui existe, de dupliquer ce qui se fait hors de l’entreprise ou dans d’autres domaines que le ferroviaire, de développer de nouveaux concepts…Et le constat s’impose à nous : en travaillant ces sujets, c’est à tous que le train devient accessible et plus bienveillant.

Les nouveaux matériels sont testés dès l’amont avec les associations, pour cela, la Direction du Matériel s’appuie sur le Conseil Consultatif qui regroupe les associations françaises les plus importantes et la Délégation à l’accessibilité de SNCF.

Ainsi, depuis plusieurs années, des projets concrets ont été réalisés et permettent une plus grande autonomie des personnes handicapées. Ici, c’est à bord des TER Régiolis, un système de « porte parlante » pour permettre aux personnes aveugles de se repérer plus facilement. Là, ce sont des équipements tels que la serrure tactile ou encore les toilettes universelles ou des tablettes à dégagement facilité. Tout cela a été testé lors du programme du « train laboratoire de l’accessibilité » et ces innovations concrètes sont ou seront désormais fonctionnelles dans nos TGV et TER.

La politique accessibilité de SNCF est une politique globale. Elle s’attache tant aux aménagements des gares et des trains qu’aux services facilitateurs. C’est une politique nourrie par le dialogue avec les voyageurs handicapés, inscrite au cœur du développement durable. Elle avance au fur et à mesure des innovations technologiques avec le souci de les rendre opérationnelles. C’est une politique qui intègre l’humain, car au-delà des aménagements matériels nécessaires, nos personnels sont là, en gare et à bord des trains pour accueillir, renseigner et accompagner les voyageurs et faciliter une autonomie.