Imprimer

Sommaire

La « Porte Parlante » pour un accès autonome au train

Afin de faciliter le voyage de l’ensemble de ses clients, SNCF finalise actuellement la mise en service d’un nouveau système sonore qui permet aux personnes aveugles de disposer d’informations sur le train depuis le quai et à la demande.

En 2009, le « Train Laboratoire de l’Accessibilité » proposé par SNCF a été l’outil de pré étude et de mise en situation pour tester certains concepts avant de les implanter. Ce fut l’occasion notamment d’étudier un système sonore permettant de situer la voiture du train par rapport à la position d’un voyageur sur le quai et de connaître le retour des personnes aveugles sur cet outil facilitateur.

Depuis 2 ans, le Centre d’ingénierie du Matériel (CIM) de SNCF travaille sur cette innovation et finalise aujourd’hui les dernières études et essais de validation avant sa mise en service. Ce nouveau concept a été intégré en « option » dans les trains TER Régiolis.

En activant une télécommande qui communique avec un système installé sur le train, les personnes aveugles pourront repérer « à la demande » les portes grâce à l’émission d’un son. Les portes d’accès ont été étudiées pour pouvoir émettre des sons et des messages vocaux pour indiquer la présence d’un train (par exemple « Train TER Lorraine ») à une personne située sur le quai.

A l’intérieur du train, la porte « parlera » également systématiquement et automatiquement si la porte est hors service ou bloquée volontairement pour des raisons de sécurité (quai court par exemple). Ces informations étaient fournies sur les toutes dernières générations de train via des sons (bip) ; sur tous les Régiolis, elle sera transmise par des messages vocaux plus facilement identifiables pour les voyageurs.

Cette interaction entre un train et un voyageur est une première dans l’histoire de l’entreprise : le système émettra dans un premier temps des informations de base, mais un travail est actuellement en cours afin d’aller plus loin dans les informations émises (numéro de train, destination, numéro de porte, …) et également sur le support (téléphone portable à la place de la télécommande, …).

Cette innovation répond dans un premier temps à un besoin spécifique pour les personnes aveugles et permet également de travailler sur l’interaction entre le train et le voyageur pour pouvoir ainsi offrir d’autres services à un public plus large.