Imprimer

Sommaire

Éditorial

Je suis très heureuse de signer cette dernière édition de la lettre de l’accessibilité pour l’année 2012. Cette lettre montre les progrès effectués par SNCF en matière d’accessibilité, et par là-même la constance de l’entreprise et de ses équipes sur cet engagement majeur.

Dans un monde du transport en perpétuelle transformation et confronté à de nouveaux enjeux environnementaux et sociétaux, SNCF se doit de répondre aux besoins toujours plus nombreux de ses publics en matière de mobilité. Aujourd’hui, notre offre se diversifie en intégrant ce double enjeu de mobilité et d’accessibilité. En juin de cette année, par exemple, SNCF a lancé iDBUS, une nouvelle offre de transport européenne en autocars, accessible aux voyageurs en situation de handicap.

L’entreprise innove et veille à la modernisation de ses trains. SNCF procède à la rénovation du parc de TGV alloué aux dessertes du Sud-Est et en profite pour améliorer l’accessibilité. Toilettes universelles, espaces plus importants pour les utilisateurs de fauteuil roulant, table et serrure + sont quelques exemples des progrès d’accessibilité en cours de mise en œuvre sur ces matériels.

Au fil du temps, nous poursuivons sans relâche notre travail sur l’accessibilité. De nouveaux services sont ainsi mis en place ; en Ile-de-France par exemple, un nouveau service de transport routier spécialisé a vu le jour le mois dernier. Côté gares, une expérimentation de plans contrastés et en relief a été lancée à destination des voyageurs déficients visuels.

Je vous laisse à présent découvrir nos rubriques habituelles avec la présentation de l’Association des Personnes de Petite Taille (APPT), notre chronique d’Anaïs et pour finir l’entretien « Cœur de métier » avec Brigitte Rigaud, responsable de la Délégation à l’Accessibilité et aux Voyageurs Handicapés.

Bonne lecture à tous,

Barbara Dalibard

Crédit photo : SNCF-Mediathèque / Jean-Marc Fabbro