Imprimer

Sommaire

Mise en accessibilité des gares en Nord-Pas-de-Calais :
un chantier d’envergure

Ce sont plus de 18 gares desservies par les TER de la région Nord-Pas-de-Calais qui font actuellement l’objet d’une mise en accessibilité. D’ici le 1er janvier 2015, d’autres gares devraient également être impactées par des travaux de cette nature. Un pas en avant positif pour la région grâce à la collaboration de TER, Gares & Connexions et du Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais.

Un travail de collaboration

Rendre l’ensemble des gares accessibles aux personnes handicapées et à mobilité réduite est primordial afin de permettre à chacun de voyager dans les mêmes conditions. Le Conseil régional, TER, Gares & Connexions ont allié leurs moyens afin de mener à bien cet objectif en région Nord-Pas-de-Calais.

Ce travail s’inscrit dans une logique régionale volontariste en termes d’accessibilité. En effet, ce projet répond au schéma directeur d’accessibilité de la Région qui s’implique pour la mise en accessibilité des lieux publics et finance à 50% les investissements. Une demande de financement auprès du Feder (Fonds européen du développement régional) a été déposée pour porter ce financement.

Le travail de réflexion sur cette mise en accessibilité a débuté en 2010 et a muri pendant plusieurs mois afin de proposer la réponse la plus adéquate à ce changement. Un travail de collaboration qui porte ses fruits : 18 gares seront rendues accessibles avant la fin de l’année 2013, et 32 autres gares pour lesquelles la phase d’étude se finalise, le seront d’ici le 1er janvier 2015.

Un travail sur l’ensemble des gares de la région

La mise en accessibilité des gares s’inscrit dans la dynamique lancée par la loi du 11 février 2005. Les travaux ont d’ores et déjà été mis en route dans plusieurs gares, parmi lesquelles Armentières, Orchies, Saint-Amand ou La Bassée. Au total, 60 gares sont portées par le Conseil régional sur les 74 gares de la région. Elles ont été priorisées et regroupées en lots de travaux pour parvenir à leur mise en accessibilité au 1er janvier 2015. En 2013, 18 gares désignées comme prioritaires sur la base de ces différents diagnostics, font ainsi l’objet de travaux.

Mais cette mise en accessibilité devrait être effective à moyen terme sur l’ensemble des 74 gares. Les gares restantes seront adaptées au cas par cas pour les plus grandes par la branche SNCF Gares & Connexions ou, pour une dizaine d’entre elles, mises aux normes dans le cadre de projets de pôles d’échanges multimodaux, financés par les collectivités locales.

Des gares plus accessibles

La mise en accessibilité des gares s’appuie sur le travail réalisé depuis 2004 sur l’ensemble du réseau de gares. Afin de cerner les besoins dans ces gares, plusieurs diagnostics ont été réalisés pour arriver au résultat le plus pertinent possible sur la région.

Ces diagnostics étudient les actions impératives à mener, les équipements nécessaires, et permettent de recenser les besoins des clients gare par gare, en fonction de leur fréquentation, des dispositifs de vente (guichets, automates), du nombre de clients abonnés, de l’importance du trafic quotidien et de la connaissance des usages des personnes handicapées empruntant la gare.

Les équipements développés en collaboration avec les associations de personnes handicapées serviront à la mise à niveau : bandes de guidage au sol et balises sonores, portes automatiques, repérage de surfaces vitrées, travail sur la luminosité, abaissement de la hauteur des guichets pour les personnes en fauteuil roulant ou les personnes de petite taille, travail sur l’acoustique des gares. Les besoins d’aménagement ont été étudiés à la loupe et chacune des gares sera ainsi remise en conformité, soit au travers d’adaptations, soit par des remplacements purs et simples de mobilier.

Un grand projet pour TER Nord-Pas-de-Calais qui accueillera dans le même temps de nouveaux matériels, les trains Regio2N, eux-mêmes totalement conformes à la Spécification Technique d’Interopérabilité relative aux personnes à mobilité réduite (STI PMR).