Imprimer

Sommaire

Championnats du monde d’athlétisme handisport
Un été paralympique pour SNCF

Les championnats du monde d’athlétisme handisport et sport adapté ont eu lieu du 19 au 28 juillet 2013 dernier : une expérience enrichissante pour SNCF qui était partenaire de l’événement. SNCF et sa Délégation à l’Accessibilité avait fait le déplacement pour soutenir les athlètes.

Plus de 100 nations s’étaient donné rendez-vous en juillet à Lyon. Les athlètes handisport du monde entier y étaient en effet réunis pour faire vibrer les spectateurs massés dans les gradins du stade du Rhône à l’occasion des Championnats du monde d’athlétisme paralympiques.

Partenaire de cet événement majeur, deuxième après les Jeux Paralympiques sur la scène mondiale du sport adapté, SNCF a pris en charge l’acheminement des athlètes, depuis leur lieu d’entrainement situé à Aix les Bains jusque dans la capitale de Rhône Alpes, et a soutenu les athlètes depuis les tribunes et dans les allées du village olympique.

Jacques Damas, Directeur Général délégué SNCF EPIC, Laurence Eymieu, Directrice Régionale Rhône Alpes et Didier Devens, Délégué à l’accessibilité, étaient présents vendredi 19 juillet pour encourager les athlètes à l’occasion de la cérémonie d’ouverture. Ils ont pu échanger avec les représentants ministériels qui avaient fait le déplacement pour l’occasion, Mme Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion et Mme Valérie Fourneyron, Ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative. Ils ont également salué le président du comité d’organisation et président de l’association Handisport, M. Gérard Masson.

L’équipe de France a remporté quatorze médailles durant ces championnats, dont trois en or. Sébastien Mobré, athlète SNCF et champion du monde 2011 sur 100m, a atteint deux finales du championnat sans parvenir à monter sur le podium. Une déception pour cet agent commercial voyageur en gare d’Aix les Bains, mais pas un point final à sa carrière puisque l’athlète compte reprendre bientôt l’entraînement afin de retrouver son plus haut niveau.