Imprimer

Sommaire

L’Union Nationale de Familles et Amis de personnes malades et/ou handicapés psychiques
(UNAFAM)

L’UNAFAM est une association créée en 1963 qui défend les intérêts des familles des personnes souffrant de troubles psychiques sévères, tels que schizophrénies, troubles bipolaires, dépressions sévères ou encore troubles obsessionnels compulsifs.

Le handicap psychique

Le handicap psychique a pour origine une maladie psychiatrique, qui peut être plus ou moins grave. Cette maladie survient le plus souvent pendant l’adolescence ou à l’âge adulte et elle nécessite des soins médicaux. Les capacités intellectuelles des patients ne sont pas atteintes mais la maladie est variable, évolue dans le temps et se traduit en particulier par une très grande sensibilité au stress et un isolement de la personne malade. Le handicap psychique est très répandu : au moins 3 millions de Français seraient directement concernés par des troubles psychiques sévères, soit plus de 4% de la population.

Le handicap psychique, qui est donc la conséquence de ces maladies psychiques graves, a obtenu une reconnaissance légale en 2005, grâce à sa prise en compte dans la définition du handicap formulée dans la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

Un soutien pour les familles

L’UNAFAM aide, soutient et informe les familles qui accompagnent un proche souffrant d’un trouble psychique. Afin de pouvoir aider concrètement les personnes concernées par la maladie, l’UNAFAM est présente sur l’ensemble du territoire grâce à des délégations départementales et régionales. Des équipes de bénévoles sont ainsi mobilisées et se relaient pour proposer une écoute, une entraide, et un accompagnement aux personnes qui le souhaitent, dans plus de 250 sites d’accueil répartis dans le pays.

Représenter les malades

L’UNAFAM défend les intérêts des malades et des familles auprès des pouvoirs publics. Elle a participé à l’élaboration de textes législatifs et représente les usagers auprès des élus, dans les institutions, les instances hospitalières, et médico-sociales, dans les agences régionales de santé (ARS) ou dans les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). Elle agit au plan national, régional, départemental et local.

L’UNAFAM a également développé un dispositif afin de former les bénévoles, les proches de malades, les représentants des usagers dans les institutions et les administrations territoriales ainsi que des professionnels des entreprises au contact des personnes en difficulté psychique.

C’est dans ce cadre que l’UNAFAM a travaillé en collaboration avec SNCF. Elle est en effet intervenue dans la sensibilisation et la mise à niveau des connaissances des formateurs à l’accueil et l’accompagnement des clients en situation de handicap psychique.