Imprimer

Sommaire

Éditorial

Voilà déjà huit années que SNCF et l’Association des Paralysés de France fonctionnent main dans la main pour parfaire l’accessibilité des trains, des gares et des services, et c’est avec grand plaisir que je signe cette Lettre de l’accessibilité d’avril.

À la présidence de l’association depuis maintenant un an, je me réjouis de prendre part à ces avancées et ne peux qu’encourager SNCF à continuer dans cette voie. Les innovations à l’œuvre sont autant de preuves que SNCF progresse, prendre le train n’est plus un obstacle, même si je souhaite voir des évolutions complémentaires dans un proche avenir.

SNCF nous a montré son implication constante, les équipements dédiés à l’accessibilité sont progressivement mis en place, mais rappelons aussi que le service offert aux personnes à mobilité réduite est primordial ; nous ne pouvons nous passer de l’attention du personnel, complémentaire aux innovations techniques proposées. Je compte de ce fait beaucoup sur SNCF pour donner de l’élan aux services déjà proposés, et me réjouis de la satisfaction exprimée par les usagers du service Accès Plus.

Suite aux retards pris dans tous les secteurs, l’APF regrette que la finalisation de l’accessibilité soit repoussée de plusieurs années, ce qui représente un recul et une déception pour les personnes handicapées. Mais ce délai supplémentaire doit permettre à SNCF d’améliorer plus encore sa politique d’accessibilité et nous la remercions d’avoir pris l’engagement de rendre accessibles ses propres gares d’ici 2018. L’implication des autorités organisatrices sera aussi un élément significatif dans la continuité de la dynamique déjà opérée.

Nous espérons donc vivement que les Ad’aP (Agenda d’accessibilité Programmée) pour le ferroviaire soient les plus complets et précis possibles. Les attentes persistent également au niveau de l’information donnée sur l’accessibilité des gares et des trains. Les personnes à mobilité réduite doivent pouvoir se renseigner précisément en amont de leur voyage.

Bonne lecture à tous,

Alain Rochon

Les autres articles au programme de cette lettre

Cette lettre sera aussi l’occasion de retrouver quelques-unes des avancées en matière d’accessibilité, avec un bilan sur le Transport Routier Spécialisé dédié aux utilisateurs de fauteuil roulant, lancé par le Syndicat des Transports d’Île-de-France fin 2012, ainsi que la naissance d’une nouvelle gare accessible en Ile-de-France, desservie par le RER D. Découvrez également l’expérimentation d’une borne d’information accessible à tous dans les gares des lignes N et C, ainsi que le déploiement progressif du service Accès TER en Bourgogne. Enfin, retrouvez l’association J’accède dans la chronique d’Anaïs, et la présentation de Didier Devens, délégué à l’Accessibilité, dans Cœur de Métier.