Imprimer

Sommaire

Éditorial

Au début de cette nouvelle année 2015, je suis heureux de succéder à Claude Solard et d’être désormais en charge de l’accessibilité au sein du Groupe SNCF. À ce titre, avec Didier Devens et son équipe, je m’attacherai à perpétuer les efforts menés depuis 10 ans pour améliorer l’accessibilité de l’ensemble de nos gares, trains et services.

2015 s’inscrira dans la continuité de ces efforts. En effet, nous souhaitons que SNCF soit toujours plus efficace et novateur en matière d’accessibilité et que le dialogue que nous menons, depuis 2006, avec les associations nationales de personnes handicapées et à mobilité réduite se poursuive dans les meilleures conditions. Ainsi, afin de faciliter sa mission transverse et à l’occasion de la nouvelle organisation de SNCF et de la création du groupe public ferroviaire, la Délégation à l’Accessibilité et aux Voyageurs Handicapés est désormais rattachée au Secrétariat général de SNCF, dans l’EPIC SNCF dit « de tête ».

Cette année 2015 nous permettra de réaffirmer notre engagement en matière d’accessibilité universelle en mettant à profit l’évolution du contexte législatif. Nous sommes d’ores et déjà mobilisés afin que les aménagements récents de la loi de février 2005 constituent une impulsion nouvelle et permettent de poursuivre, et d’achever, les travaux de mise en accessibilité de la chaîne de transport. Les mois à venir seront notamment consacrés à l’élaboration et la rédaction des Agendas d’Accessibilité Programmée.

L’année 2015 sera également placée sous le signe de l’innovation. Depuis plusieurs années, SNCF investit dans des projets d’innovation et de recherche au plus près des besoins des voyageurs et, depuis fin 2014, nous sommes partenaire du Comptoir de l’Innovation et de Paris Incubateur afin d’accompagner des start-ups innovantes en matière d’accessibilité (découvrez en plus dans cette Lettre).

Bonne lecture,

Stéphane Volant

Au programme de cette Lettre

Retrouvez aussi nos articles consacrés à l’extension du service Accès Plus Transilien dans plus de 200 gares d’Île-de-France, au premier Conseil Consultatif Transilien mais aussi à la présentation des équipements dédiés aux personnes non-voyantes en gare de Paris-Saint-Lazare. Enfin, découvrez notre Chronique sur le salon Urbaccess de mars prochain et la vidéo Cœur de Métier qui présente Noémie Rouault, chef de projet Formation.