Imprimer

Sommaire

De nouvelles balises sonores dans les gares d’Île-de-France

SNCF a passé un appel d’offres afin de déployer de nouvelles balises sonores de localisation dans les gares d’Île-de-France.

Le déploiement des balises sonores se poursuit en Île-de-France. Cette année, 61 gares seront ainsi progressivement équipées de balises de localisation, dont les gares de la ligne E ainsi que toutes les gares franciliennes du Schéma Directeur d’Accessibilité.

Afin de poursuivre ce déploiement dans les meilleures conditions, SNCF a jugé nécessaire de renouveler ses équipements et a donc passé un appel d’offres.

Les balises sonores : quelques rappels

Les balises sonores renforcent les dispositifs d’accompagnement destinés aux personnes déficientes visuelles. Après activation grâce à une télécommande universelle, les balises diffusent des messages sonores de localisation (identification d’un service ou d’un équipement) ou d’orientation (indentification d’une direction), afin d’aider les personnes aveugles et malvoyantes dans leurs déplacements en gare.
Dans le cadre du déploiement en Île-de-France, SNCF a opté pour des balises sonores de localisation.

Déploiement en Île-de-France

À la demande du Syndicat des Transports d’Île-de-France (STIF), le déploiement des balises sonores se poursuit cette année encore.

Pour ce faire, SNCF a lancé un appel d’offres et a étudié les propositions des soumissionnaires. Le contrat qui a été approuvé regroupe la fourniture et la maintenance de ce matériel très spécifique issu d’une technologie de pointe.
L’entreprise sélectionnée, SOGETREL associée à Phitech, développe actuellement le produit pour répondre le plus précisément possible aux spécifications de SNCF (système filaire et système sans fil, déclenchement par télécommande universelle et par smartphone, …).

Dans un premier temps, des tests auront lieu fin juin en laboratoire. Des experts acousticiens effectueront alors des vérifications concernant l’implantation et le comportement de la balise en milieu complexe.
Le produit sera testé dès le mois suivant par les Établissements des Gares Transilien, sur la ligne E. Des expérimentations seront ainsi menées en gare avec les exploitants, mais également avec des clients. En effet, au-delà des vérifications techniques, il est essentiel pour SNCF de travailler en collaboration avec ses clients, qui seront encouragés à donner leur avis. La Délégation à l’Accessibilité et aux Voyageurs Handicapés SNCF s’implique dans ce projet en sollicitant les associations partenaires, dont le point de vue sera bien évidemment pris en compte.