Imprimer

Sommaire

De nouveaux dispositifs d’auto-validation pour les TGV

Depuis le 11 janvier 2016 et jusqu’au 31 mars, SNCF expérimente des dispositifs d’auto-validation des billets dans les deux gares pour lutter contre la fraude.

SNCF teste un nouveau système d’embarquement grâce à des dispositifs d’auto-validation, semblables à ceux du métro. Ces derniers sont placés à l’entrée des quais et composés de portes vitrées qui s’ouvrent et se ferment lors de la validation. Seuls les voyageurs disposant d’un billet correspondant au train à quai pourront franchir les portes d’embarquement. Pour cela, SNCF a sélectionné 4 prestataires par un appel d’offre, chacun proposant un dispositif différent, dans le but de choisir l’équipement le plus adapté.

Les premiers retours des utilisateurs ainsi que le ressenti du personnel sont positifs. Outre l’utilité de ces dispositifs pour lutter contre la fraude, ils peuvent également participer à rendre le voyage plus confortable pour les clients. En franchissant ces dispositifs, les voyageurs ont l’assurance d’être sur le bon quai. De leur côté, les agents peuvent se consacrer au renseignement et à l’orientation des voyageurs.

Des tests seront effectués courant mars pour s’assurer de la robustesse de ces dispositifs, en particulier en cas de forte affluence. La Direction de l’Accessibilité de SNCF conviera également des représentants des associations de personnes handicapées pour tester l’accessibilité de ces dispositifs très prochainement.