Imprimer

Sommaire

Éditorial

CAROLE GUÉCHI, DIRECTRICE DE L’ACCESSIBILITÉ

Dans l’Air du Temps

Le monde du handicap, nouveau phénomène de société ?
Une chose est sûre, l’année 2016 s’annonce riche en initiatives qui mettent sous les projecteurs l’autonomie des personnes en situation de handicap. Et nous ne pouvons que nous en féliciter.

Cinéma, mode, jouet, sport… De tabou, le handicap devient tendance. Et c’est l’association Fashionhandi qui, la première, mi-janvier, a donné le tempo. L’association a mis sur un podium des mannequins en situation de handicap dans le cadre de son défilé « Fashion for all ». Une petite révolution dans le monde de la mode et de la beauté…

Dans celui du jouet, LEGO vient de relever le défi en commercialisant une nouvelle boîte baptisée « City Fun at the park » dans laquelle se trouve la première figurine représentant une personne en fauteuil roulant. La société danoise répond ainsi à l’appel lancé dans le cadre d’une campagne baptisée #Toyslikeme (des jouets comme moi) qui milite pour des jouets représentant des handicaps.

Sur le Net, c’est un court métrage d’animation mettant en scène un enfant handicapé qui attire actuellement tous les regards avec 2,5 millions de vues en moins d’une semaine. « The Present » a d’ailleurs déjà raflé une cinquantaine de prix !

À Paris, Porte de Versailles, deux évènements devraient faire aussi du buzz. Urbacess, un grand forum dédié à la ville de demain, une ville inclusive prenant en compte les besoins des personnes en situation de handicap, se tiendra les 22 et 23 mars prochains. Autonomic, le salon international pour l’autonomie des personnes handicapées et des personnes âgées dépendantes, suivra du 8 au 10 juin. Bien évidemment, ces deux salons seront l’occasion d’évoquer l’accessibilité des transports et des espaces publics à tous. SNCF participera à ces deux rendez-vous.

SNCF soutient également les Abilympics, le championnat du monde des métiers pour les personnes handicapées. Organisé pour la première fois en France les 25 et 26 mars à Bordeaux, ces deux jours de compétition permettront d’apprécier les démonstrations de savoir-faire de webdesigners, cuisiniers, dessinateurs industriels, fleuristes, ébénistes…, tous en situation de handicap. Au total, plus de 600 candidats issus de 35 pays participeront aux 49 épreuves métiers réparties en cinq catégories : artisanat, services, nouvelles technologies, alimentation et industrie.

Longtemps laissés pour compte, les Jeux Paralympiques connaissent enfin un regain d’intérêt de la part des médias. Ainsi, les chaînes du groupe France Télévisions viennent de décider la retransmission des Jeux Paralympiques de Rio du 7 au 18 septembre. Souhaitons que dans une société marquée par le poids des images, la retransmission du plus grand événement handisport vienne combler une partie du déficit de sensibilisation de l’opinion publique face aux handicaps.

Bonne lecture !

Carole Guéchi