Imprimer

Sommaire

Éditorial

Euro 2016 : les volontaires SNCF dans les starting-blocks !

Difficile de faire l’impasse sur cette date : le 10 juin prochain marque le lancement de l’Euro 2016. Une compétition à la résonance mondiale dans laquelle SNCF est engagée en tant que Transporteur national officiel.

Saint-Denis, Lille, Lens, Bordeaux, Lyon, Saint-Étienne, Toulouse, Nice, Marseille et Paris : durant un mois, 51 matchs se dérouleront dans 10 villes de l’hexagone.

Quelques 12,5 millions de supporters y sont attendus et 2 millions d’entre eux ont prévu de prendre le train pour rejoindre les stades. Sachant que l’UEFA leur a réservé des places pour chaque match afin qu’elles partagent ces moments de communion autour du ballon rond, des personnes en situation de handicap ou à mobilité réduite feront aussi partie de nos voyageurs.

Pour accueillir ou orienter ces supporters, et tout particulièrement ceux en situation de handicap, ayant préféré le train pour se rendre au stade, la présence humaine en gare sera renforcée dans le cadre du dispositif « Volontaires de l’Euro 2016 ». Au total, 2 500 salariés SNCF seront déployés à la fois dans les grandes gares parisiennes, à Roissy et, en fonction des dates de matchs, dans celles des villes hôtes de l’Euro. Ils seront facilement reconnaissables grâce à leur polo « bleu UEFA ».

Préalablement formés à la gestion de cet évènement exceptionnel, ces volontaires auront également suivi une sensibilisation à l’accueil des personnes en situation de handicap. À l’issue de cette sensibilisation, les Volontaires pourront agrafer sur leur polo un badge rond reprenant le pictogramme des 4 familles de handicap avec la mention « Information Accessibilité » permettant à tout voyageur ayant un besoin spécifique de se diriger ou de se faire orienter vers eux.

N’hésitez donc pas à aller à leur rencontre, ils seront là pour vous !

Par ailleurs, le service d’assistance garantie Accès Plus et ses déclinaisons Accès Plus Transilien pour l’Île-de-France et Accès TER en province seront en capacité de répondre aux besoins d’embarquement/de débarquement des supporters en situation de handicap. À condition d’avoir réservé l’assistance au minimum 48 heures avant le jour du voyage.

Car, même si SNCF s’est engagée dans un ambitieux programme de mise en accessibilité de plus de 700 points d’arrêt d’ici 2024, force est de constater que les travaux ne sont pas encore réalisés dans toutes les gares des villes hôtes de l’Euro.

La mobilisation des agents SNCF et leur motivation à bien accueillir les supporters de l’Euro 2016 dans les gares de France sera là pour y pallier. Un grand merci à tous ceux qui, par leur dévouement, vont contribuer au succès de la fête du ballon rond.

On attend plus que le coup d’envoi et… Allez les Bleus !

Carole Guéchi