Imprimer

Sommaire

Accessibilité numérique : deux heures pour tout comprendre

Retour sur la conférence « Accessibilité Numérique » pour le Groupe SNCF.

« L’accessibilité numérique consiste à permettre à tous, notamment les personnes en situation de handicap, de consulter ou créer des ressources numériques, sur tout type de support ». Ce sont les premiers mots du Pacte pour la Promotion de l’Accessibilité Numérique du groupe SNCF signé par nos dirigeants le 1er décembre dernier au Forum Access Solutions 2e édition.
C’est aussi le point de départ de la conférence « Accessibilité Numérique » qui a eu lieu le vendredi 24 mars à l’espace 574 de SNCF.

Cette rencontre organisée par Jordan Charlet, référent accessibilité numérique de la direction digitale SNCF, était co-animée par la société Access42, qui propose un accompagnement pour l’application de la loi république numérique, des formations et des missions de conseils, autour de ce thème.
Florian Sanders, expert chez Access42 et ancien webmaster à la Direction de l’Accessibilité, a présenté comment aborder un projet digital dans le prisme de l’accessibilité numérique à un public d’internes SNCF.

L’auditoire, constitué de néophytes et de confirmés, a pu suivre point par point les étapes suivantes :

  • À qui sert l’accessibilité numérique ?
  • Quels sont les métiers impactés par le sujet ?
  • Quels sont les faux préjugés sur l’accessibilité numérique et les ressources à votre disposition ?

Des exemples de projets web accessibles menés au sein de SNCF appuient l’engagement du Groupe pour l’accessibilité numérique comme l’Appli SNCF, les sites TER, transilien.mobi, accessibilite.sncf.com et la bibliothèque digitale.
Le site sncf.com est en cours de refonte et son niveau d’accessibilité est évidemment pris en compte. Les premiers tests devraient avoir lieu pendant l’été.

Florian Sanders nous a également présenté des techniques simples et a témoigné de retours d’expérience pour mieux appréhender l’accessibilité numérique, s’inspirer et mettre en place les meilleures pratiques.
Toutes ces actions promettent un meilleur accès à l’ensemble des services numériques du groupe pour les personnes handicapées. Pour exemple : toutes les vidéos produites devront être au minima sous-titrées.
Cette présentation a souligné l’importance de prendre en compte et mettre en œuvre l’accessibilité numérique pour le Groupe et a interpellé des chefs de projet médias et digitaux.

Objectif : Déclencher des réflexes d’accessibilité !