Imprimer

Sommaire

Troyes : inauguration de la mise en accessibilité des quais

Retour sur l’inauguration de la gare de Troyes du vendredi 17 mars.

La gare de Troyes, lieu de perpétuelles modifications, a présenté sa mise en accessibilité pour le périmètre SNCF Réseau, lors de l’inauguration du vendredi 17 mars.
En présence de Stéphane Volant, Secrétaire Général du groupe SNCF, Stéphane Fratacci, Préfet de la Région Grand Est, Philippe Richert, Président de la Région Grand Est, François Baroin, Sénateur-Maire de Troyes, Président Troyes-Champagne Métropole, et Marc Bizien, Directeur Territorial SNCF Réseau Grand Est accueillaient leurs invités sur le parvis de la gare afin de présenter les aménagements. Des associations nationales et régionales de personnes handicapées étaient présentes pour écouter les nombreuses explications techniques des nouvelles installations.

Départ pour la région Grand Est

Troyes, l’impressionnante, accueille environ 1,2 millions de voyageurs par an, ce qui en fait la 3e gare la plus fréquentée en Région Champagne-Ardenne. Elle entre donc dans les 160 points d’arrêt inscrits dans le Schéma Directeur National d’Accessibilité - Agenda d’Accessibilité Programmée (SDNA-Ad’AP), défini par l’arrêté du 20 juillet 2015 qui permet de poursuivre la dynamique de mise en accessibilité des transports ferroviaires.
Dans la région Grand Est, 65 gares ou haltes sont inscrites dans les Agendas d’Accessibilité Programmée. Elles devront être rendues accessibles d’ici 2024 au plus tard. Il reste ainsi 37 points d’arrêt à modifier sur le périmètre SNCF Réseau.

Zoom sur les nouveaux aménagements

La gare de Troyes comptait parmi deux chantiers majeurs menés en 2016 par SNCF Réseau, avec l’aménagement de 3 ascenseurs, d’un passage souterrain et d’une mise aux normes des escaliers et des quais pour un montant de 4,5 M€, pris en charge par l’État à 19,4%, la Région à 19,4%, Troyes Champagne Métropole à 5,6%, la ville de Troyes à 5,6% et SNCF Réseau à 50%.
De manière plus détaillée, de 2010 à 2014, le rehaussement et l’allongement des 3 quais ont été réalisés, puis la rénovation du souterrain côté Paris (avec entres autres, la pose de 500 m de dalles de nez de quai podotactiles, de 900 m de bande d’éveil à la vigilance, la mise en place d’une peinture contrastée sur les contremarches, le remplacement des mains-courantes d’escalier par des doubles-lisses). Enfin, en 2016, la création de 3 ascenseurs et la rénovation du souterrain côté Mulhouse ont clôturé le chantier.

La gare de Troyes, en transformation depuis sa création en 1847, semble aujourd’hui avoir trouvé un équilibre entre patrimoine, modernité et une accessibilité pour tous. Elle connaîtra prochainement une mise en conformité du bâtiment voyageurs et du point de vente.