Imprimer

Sommaire

Dédommager en toute accessibilité

SNCF Transilien a développé un site entièrement accessible, dédié aux dédommagements financiers des voyageurs pénalisés lors de trajets en train.

Fin novembre 2017, Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités, déclarait dans la presse parisienne « Je fais tout pour que les opérateurs aient les moyens nécessaires d’investir pour rénover un réseau saturé et vétuste - ce sont 24 milliards qui sont prévus d’ici 2025 - mais nous devons aussi montrer plus de respect pour les voyageurs ».

Par « respect pour les voyageurs », SNCF Transilien a entendu « respect pour tous les voyageurs, quelle que soit leur situation, sans discrimination ». Ainsi, lorsqu’il met en ligne un site de dédommagement des voyageurs en janvier 2018, il s’assure que ce dernier soit accessible à tous ses visiteurs.

En collaboration avec le Référent Accessibilité du Système d’Informations Transilien, et en partenariat avec la société Access42, l’équipe Projet Transilien a travaillé à la mise en conformité de la plateforme en accord avec les règles du Référentiel général d’Accessibilité pour les Administrations (RGAA) 3.0 niveau Argent, répondant in-fine à 100% des critères.

Par ailleurs, les mails échangés entre SNCF Transilien et les voyageurs lors du processus de dédommagement sont écrits en adéquation avec les règles du Facile à Lire et à Comprendre (FALC).

Sur décision de la Région, d’Ile-de-France Mobilité et de SNCF, les dédommagements prennent deux formes : un montant forfaitaire versé aux clients, ou une réduction du prix de son prochain Forfait Navigo, acheté à un guichet SNCF ou sur un Automate rapide Transilien (adapté, bien entendu !).

Une campagne de dédommagement est aujourd’hui ouverte, suite à la grève nationale SNCF.

Dans un avenir proche, la solution mise au point par SNCF Transilien pourrait faire l’objet d’une adaptation à plus grande échelle et être déployée par les autres transporteurs d’Île-de-France, si nécessaire.