Imprimer

Sommaire

Éditorial

Faciliter le déplacement de tous

Depuis quatre-vingts ans, la SNCF contribue à la liberté de se déplacer en démocratisant le transport public. Cela a commencé avec les trains des premiers congés payés. Dans les années 70/80, les RER en Ile-de-France et les Trains Express Régionaux en province ont relié les périphéries aux centres villes. Aujourd’hui, Ouigo conforte l’accès de tous à la grande vitesse en desservant pas moins de 28 destinations. Sans les TGV bleu et rose, la moitié des voyageurs qui l’utilisent ne prendraient pas le train.

Côté gares, les grandes manœuvres lancées il y a 3 ans pour renforcer l’accessibilité des points d’arrêts ferroviaires dans le cadre des Agendas d’accessibilité programmée se poursuivent. D’ici 6 ans, quelques 730 gares seront utilisables en toute autonomie, par chaque personne à mobilité réduite. D’ailleurs, la Direction de l’Accessibilité du groupe SNCF avait profité de la contractualisation autour du dispositif Ad’AP pour lancer sa devise : « Accessibilité : SNCF agit pour faciliter vos déplacements ». Cette devise a été martelée sur tous nos supports de communication. Elle était mise en exergue sur nos stands lors de salons grand public comme Autonomic ou Handica. En interne, elle a été notre mantra lors des formations données aux agents d’escale ou de bord pour une meilleure prise en charge des voyageurs en situation de handicap.

Avec la loi pour un nouveau Pacte ferroviaire votée le 27 juin 2018, l’entreprise vit de nouvelles transformations sur fond de libéralisation du transport ferroviaire. Sans renier ses fondamentaux, elle dessinera cette année un nouveau cadre et de nouveaux modèles économiques qui se déploieront dès 2020. Faisant écho à la devise de la Direction de l’Accessibilité, le groupe SNCF a saisi l’opportunité de cette remise à plat du système ferroviaire pour se doter d’une raison d’être : apporter à chacun la liberté de se déplacer facilement en préservant la planète.

Cette raison d’être résume les convictions des femmes et des hommes de SNCF. Parce que la liberté n’existe que si elle est partagée par tous. Parce que la notion d’accessibilité est indissociable de l’action de se déplacer. Parce que les sociétés changent et qu’il faut intégrer à notre modèle les contours du monde que nous voulons pour nos enfants…plus mobile, plus durable et plus solidaire.
Cette raison d’être n’est donc pas un simple vœu pour 2019. Elle éclairera notre conduite et nos actions pour toutes les années à venir.

Et au quotidien… continuons d’agir.


Carole Guéchi

Directrice de l’Accessibilité du Groupe SNCF