Imprimer

Sommaire

La gare de la Barre-Ormesson devient accessible

Inaugurée le vendredi 25 janvier 2019, la gare possède dorénavant tous les équipements nécessaires aux personnes à mobilité réduite. Ces travaux de mise en accessibilité s’appliqueront également aux autres gares de la ligne H.

L’inauguration de la gare fut l’occasion pour les élus et les associations pour les personnes à mobilité réduite, de découvrir toutes les spécificités de l’accessibilité de cette gare SNCF. L’événement s’est déroulé en présence de Claude Bodin, conseiller régional d’Île-de-France & administrateur d’Île-de-France Mobilités(IDFM), Muriel Scolan, maire de Deuil-La Barre, Philippe Sueur, maire d’Enghien-les-Bains et de Jacques Peynot, directeur SNCF des Gares d’Île-de-France.

Lors du discours d’inauguration, M.Scolan s’est dite « rassurée par la politique d’accessibilité de la SNCF ». « Je tire mon chapeau aux équipe techniques de la SNCF qui ont réalisé une prouesse technique en construisant le passage souterrain », appuie P.Sueur.

Les travaux se sont réalisés sur 2 ans et demi. Ces derniers facilitent aujourd’hui la mobilité des 5200 voyageurs qui y transitent chaque jour. Ils accèdent aux 16 nouveaux équipements de la gare :

  • Rehaussement des quais pour faciliter la montée à bord du train
  • Bandes d’Eveil de Vigilance
  • Création d’un nouveau passage souterrain avec 2 ascenseurs
  • Escaliers adaptés (marches contrastées, double lisses et manchons en braille)
  • Bornes d’alarme adaptées
  • Signalétique adaptée
  • Billetterie automatique adaptée
  • WC PMR
  • Ascenseurs
  • Portes automatiques
  • Vitrophanie
  • Renforcement de l’éclairage
  • Guichet de vente accessible
  • Boucle à induction magnétique
  • Balises sonores

L’investissement pour la mise en accessibilité de cette gare se porte à 11 millions d’euros. Les travaux ont été financés par IDFM (à hauteur de 50%), SNCF (25%) et la région Île-de-France (25%).

« En 2016, Valérie Pécresse vote le plan d’accessibilité pour l’Île-de-France en investissant 1,5 milliards d’euros » rappelle C.Bodin. Dans le respect de ce plan, les travaux continuent sur la ligne H en gares d’Epinay-Villetaneuse, Ermont Eaubonne, Ermont Halte, Montigny Beauchamp, Persan Beaumont et Pontoise. A partir de 2020, ils commenceront dans les gares de Franconville, Gros Noyer-Saint-Prix et Saint-Ouen l’Aumône.

L’accessibilité est un sujet de premier ordre pour la SNCF. En effet, « la raison d’être de la SNCF est d’apporter à chacun la liberté de se déplacer facilement en préservant la planète » argumente J.Peynot.