Encore 24 heures pour découvrir le salon Autonomic Paris

Depuis mardi matin, le salon Autonomic bat son plein dans la capitale, à Porte de Versailles. Cet événement, rassemblant les experts et acteurs du monde du handicap et de la mobilité réduite, est également le théâtre des 9e Assises de l’Accessibilité, qui permettent aux visiteurs de débattre et d’assister à de nombreuses conférences. Vous avez encore jusqu’à demain soir pour découvrir le salon et vous rendre au stand de SNCF.


Ce mardi 12 octobre, les portes du salon Autonomic Paris se sont ouvertes au grand public. SNCF et la Direction de l’Accessibilité sont évidemment de la partie au stand A41 pour discuter de la mobilité pour tous avec les visiteurs. Au côté des experts du ferroviaire, 4 start-ups soutenues par SNCF ont répondu à l’appel pour mettre en avant leurs solutions innovantes.

Le stand de SNCF a également eu la chance d’accueillir Trésor Makunda, athlète triomphant des récents Jeux Paralympiques de Tokyo. Cet « Athlète SNCF » et ambassadeur à la direction des situations sensibles a émerveillé les visiteurs en venant accompagné de sa médaille de bronze obtenue à l’issue du 400 mètres.

A quelques pas du stand SNCF, un autre événement très attendu a pris place ce mercredi matin. En effet, la Délégation Ministérielle à l’Accessibilité inaugurait ses Assises Nationales de l’Accessibilité dès 10 heures, ouvrant le bal à deux journées riches en conférences, échanges et débats. « Adapter l’existant reste un processus de long terme difficile et parfois très coûteux, mais ce que nous créons aujourd’hui n’a pas d’excuse pour ne pas être accessible », a rappelé Carole Guéchi, Déléguée Ministérielle à l’Accessibilité, en introduction. « L’objectif commun à toutes les personnes présentes dans ce salon est de bâtir une société plus inclusive et plus solidaire », a-t-elle ajouté.

Les interventions se sont ensuite ouvertes sur la thématique de l’usage et de la qualité d’usage dans les transports. Laetitia Monrond, Directrice de l’Accessibilité SNCF, a ainsi pu revenir sur le service de prestation d’assistance gratuit Accès Plus permettant aux voyageurs handicapés et à mobilité réduite d’accéder plus facilement à leur place dans le train. « Les résultats d’enquêtes clients nous ont montré que 8 personnes sur 10 recommandaient Accès Plus à leur entourage, mais ce service demeure encore méconnu pour de nombreux voyageurs ». Ces discussions ont également été l’opportunité de mettre en avant la certification Cap’Handéo récemment décernée au service d’accompagnement individuel des transports de la ligne SNCF TGV Marseille-Saint-Charles – Aix – Marseille. « Handéo est le seul organisme de certification sur la qualité d’usage des transports en France. Nos équipes se sont mobilisées pour obtenir cette labellisation ayant pour objectif d’améliorer le service », a conclu la Directrice de l’Accessibilité.

Carole Tabourot, Directrice de l’expérience clients et des services en gare SNCF, a aussi eu l’opportunité de prendre la parole, cette fois pour évoquer la plateforme unique de réservation des prestations d’assistance. « Notre objectif est d’aboutir à un seul et unique numéro de téléphone qui permettra d’obtenir toutes les informations pour l’assistance, qui saura gérer les aléas en temps réel et trouver des solutions substitutives immédiatement », a développé Carole Tabourot. « Cette plateforme verra le jour début 2024. C’est un travail fastidieux dans la mesure où il faut mettre en œuvre un seul centre de réservation contre 16 aujourd’hui. En outre, ce sont 30 outils qu’il faut imbriquer ». Par ailleurs, Carole Tabourot a rassuré les spectateurs en déclarant qu’avant l’échéance de 2024, les voyageurs pourront bénéficier dès l’année prochaine d’un module renvoyant systématiquement sur tous les numéros de plateformes et de centres de relations clients pour commencer à faciliter la préparation de trajets en correspondance.

Pour clore cette première session d’échanges, Muriel Larrouy, chargée de mission accessibilité des transports à la Délégation Ministérielle à l’Accessibilité, l’a garanti : « Nous nous retrouverons dans 2 ou 3 ans avec de belles avancées concrètes sur le terrain ». En attendant, nous vous donnons rendez-vous demain au salon Autonomic de Paris.

13 octobre 2021