À la une

Les dernières nouvelles de l’Accessibilité SNCF.
Vous pouvez retrouver l’historique des unes dans le plan du site.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • ... 183

Les startups fourmillent d’idées pour rendre l’avenir plus accessible

Toujours impliquée dans le sourcing de startups qui innovent pour améliorer la vie quotidienne des personnes souffrant de handicap, la direction de l’Accessibilité SNCF met en lumière de nouveaux projets qui pourraient bien changer la donne.


Au cours du mois dernier, Jérôme Renotte, expert au sein de la direction de l’Accessibilité SNCF, a eu une nouvelle opportunité de rencontrer des startups s’intéressant au handicap, à l’occasion du salon « Parcours de solution pour l’accessibilité  », organisé par Paris & Co, le 13 octobre dernier. Ce jour-là, les entrepreneurs présentaient des projets articulés autour de 4 thèmes : le renfort d’autonomie, l’amélioration de la mobilité et la sécurisation des déplacements, la pratique et la diversification des loisirs, et l’insertion sociale et professionnelle.

Parmi eux, Ouispeak est une plateforme d’hotline vidéo où peuvent se relayer jusqu’à 250 interprètes en langues étrangères, en langue des signes française (LSF) et en langage parlé complété (LPC). Selon Jérôme Renotte « cette plateforme pourrait avoir une véritable utilité dans le système ferroviaire, notamment dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 pour informer les futurs visiteurs de tous les pays et ayant tous des besoins spécifiques de communication ». Autre création qui espère entrer dans les annales, LPLIZ est une application communautaire, recensant aujourd’hui 5 000 membres. Ce projet met en relation une personne en recherche d’aide et une autre en capacité de l’aider.« En ces temps de covid où la pandémie peut paralyser les actes et les gestes de solidarité, c’est une appli très utile », poursuit Jérôme Renotte.

Le 22 octobre, Jérôme Renotte a profité du salon virtuel « Bigup For Startup, édition Région Sud », pour rencontrer de nouvelles structures impliquées dans le secteur du handicap. À la suite d’un appel à projets de SNCF Gares & Connexions, des créateurs ont proposé des solutions pour améliorer l’expérience vécue par les voyageurs en gare. Parmi les réponses, deux projets visant à améliorer le guidage en gare des personnes déficientes visuelles ont été présentés à la direction de l’Accessibilité SNCF.

Créé par FeelObject, Virtuoz est un plan tactile et vocal qui permet au client malvoyant de se faire une représentation mentale du lieu dans lequel il se trouve. Pour Jérôme Renotte, « associer le vocal au tactile est une aide précieuse pour comprendre plus facilement le plan, et permettre de donner des informations complémentaires, comme les horaires d’ouverture d’un service. »

Egalement présentée ce jour-là, My Digital Buildings est une application de guidage par reconnaissance d’image, qui crée un “jumeau numérique” du bâtiment dans lequel l’usager se situe. Les utilisateurs peuvent ensuite être guidés vocalement durant plusieurs mètres. « Dans les grands espaces tels qu’une gare il reste nécessaire de disposer d’un système de guidage qui sache géolocaliser précisément l’utilisateur, comme le propose My Digital Buildings. Ce système prometteur a l’avantage de ne nécessiter aucune infrastructure en gare, tout repose sur le jumeau numérique qui aura été créé au préalable par un scan haute précision de la gare », conclut Jérôme Renotte.

25 novembre 2020

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • ... 183