À la une

Les dernières nouvelles de l’Accessibilité SNCF.
Vous pouvez retrouver l’historique des unes dans le plan du site.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • ... 231

Retranscription de la vidéo de « Une passerelle et des ascenseurs pour relier la gare de Tarare à l’hôpital et la ville »

Voici la retranscription de la vidéo sur la nouvelle passerelle installée en gare de Tarare, en Auvergne-Rhône-Alpes.


La première personne à prendre la parole est Julien Angel, pilote d’opération SNCF Réseau Auvergne-Rhône-Alpes : « Ici, on est en gare de Tarare, dans le département du Rhône, au démarrage de l’opération « coup de poing » qui va nous permettre de poser les différents éléments de la passerelle qui va franchir les voies pour relier le parvis de la gare, les quais, et le parvis de l’hôpital qui est juste derrière. C’est une passerelle qui fait 63 mètres de long, qui a une largeur utile de 2 mètres 40, qui est pourvue de plusieurs escaliers avec des paliers et qui est située, à peu près, à 6 mètres du plan des voies. Son poids est entre 60 et 70 tonnes. »

Trois phrases apparaissent à l’écran :

  • Accessibilité aux personnes à mobilité réduite
  • Une rampe douce
  • Deux ascenseurs

Puis, Bruno Peylachon, maire de Tarare, s’exprime à son tour : « C’est un projet qui va être important puisque c’est une passerelle qui va relier le parvis de la gare au parvis de l’hôpital, mais pas seulement, puisque cette passerelle reliera également le centre-ville au quartier de La Plaine, qui est un quartier important. »

Christian Pradel, vice-président de la Communauté d’agglomération de l’Ouest Rhodanien, poursuit : « Il y a bien entendu parmi les objectifs la sécurité, pour ne pas dire la sécurisation et, parmi cette sécurisation, tout a été fait pour permettre l’accessibilité aux personnes handicapées notamment. »

Plusieurs habitants de Tarare prennent ensuite la parole pour faire part de leurs réactions. Une première dame s’exclame : « Très pratique ! ». Un homme déclare : « On n’aura plus à passer sous le pont et faire le tour, et puis, ça sera accessible pour l’hôpital de Tarare ». Un autre homme ajoute : « C’est pratique au niveau de l’accessibilité parce que, que ce soit en poussette ou en fauteuil roulant, tout le monde pourra y accéder puisqu’il y a un ascenseur ». Enfin, une dernière usagère conclut : « C’est un bon point aussi bien pour l’hôpital que pour la gare : pour l’hôpital, aussi bien pour les patients que pour les visiteurs, et pour le personnel qui y travaille ».

Bruno Peylachon, maire de Tarare, reprend la parole : « La gare de Tarare, c’est plus de 500 000 voyageurs par an. »

C’est finalement Julien Angel, pilote d’opération SNCF Réseau Auvergne-Rhône-Alpes, qui offre la conclusion : « Cela rendra indéniablement le flux voyageurs plus confortable et plus agréable. »

La vidéo s’achève sur un graphique notifiant que ce projet représente un investissement de 3,8 millions d’euros co-financé par :

  • La Région Auvergne-Rhône-Alpes (40 %)
  • L’État (22 %)
  • SNCF Gares et Connexions (21 %)
  • La Communauté d’agglomération de l’Ouest Rhodanien (COR) (17 %)

Il est également précisé : « SNCF réseau intervient en tant que maîtrise d’ouvrage déléguée pour SNCF Gares et Connexions et la Communauté d’agglomération de l’Ouest Rhodanien et assure la maîtrise d’œuvre générale du projet. »

9 novembre 2021

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • ... 231